Collegecarriere.net » Sciences » Vaporisation : sur quel principe repose la vaporisation ?
Le

Vaporisation : sur quel principe repose la vaporisation ?

Aucun être vivant ne peut vivre sans eau, qu’il vive en montagne ou en désert l’origine de cette précieuse ressource provient de la pluie, qui est le résultat de deux phénomènes physiques de base appelés : la vaporisation et la condensation. Dans cet article, on se contentera d’aborder les différents mécanismes et processus physiques de la vaporisation.

Vaporisation, comment comprendre cet incroyable phénomène ?

La vaporisation fait partie de l’une des six transformations de la matière, de son état liquide à un état gazeux, ceci dit, il ne faut pas la confondre avec la sublimation qui est le passage direct de l’état solide à l’état gazeux.

À l’échelle microscopique, les molécules à l’état liquide se lient entre elles par des liaisons d’attraction créant ainsi une barrière d’énergie d’équilibre, qui devrait être franchie pour effectuer la vaporisation. Il existe cependant des paramètres de variabilité tels que la surface d’échange, la température et la pression, mais pour mieux illustrer le phénomène, on cite comme exemple la vaporisation de l’eau de 0.1 bar de pression qui s’effectue à une température de 45 degrés Celsius si on la compare à une eau avec une pression de 1 bar. Il faut une température plus grande qui correspond à 100 degrés Celsius pour la faire vaporiser, il faut savoir aussi que chaque liquide ou matière à vaporiser possède ses propres constantes indépendamment des paramètres classiques. Et ce, à cause des variabilités moléculaires et structures tridimensionnelles ainsi que les liaisons multiples.

Quels sont les domaines qui utilisent la vaporisation ?

L’homme s’inspire constamment de la nature et la vaporisation est l’un des phénomènes qui ont su le faire, on retrouve donc cette dernière dans presque toutes les industries de fabrications ainsi que dans les objets du quotidien. Voici quelques exemples de ces domaines qui ont exploité la vaporisation :

  • Les domaines industriels : la vaporisation est très utilisée dans ce domaine, comme par exemple l’évaporation et le refroidissement de gaz utilisés dans la récupération d’énergie. Il inclut aussi les techniques d’épurations de l’eau en évaporant celle-ci dans une mono chambre de condensation ou double chambre destinée à la récupération d’énergie.
  • Les domaines chimiques et analytiques : la vaporisation dans ces domaines est utilisée soit pour la concentration des produits ou pour l’analyse quantitative et qualitative en utilisant des injecteurs spécialisés, on note ici que les produits doivent être non thermosensibles.
  • Les domaines d’énergie renouvelable : c’est une nouvelle méthode utilisant principalement de l’énergie solaire qui convertit l’eau liquide en vapeur d’eau chaude qui sera récupérée par la suite par des condensateurs de conversion d’énergie.
  • Les objets du quotidien : ils sont nombreux, on peut citer comme exemples les cafetières par percolation et les cocotte-minute.

Pour continuer vos recherches :